Diagne par Sennep (1928)

Alors que le fait colonial s'est largement appuyé sur le principe de l'infériorité du colonisé, on peut observer dans la France de la première partie du 20e siècle l'émergence d'élites politiques noires, en vertu d'un processus d'intégration entamé dès 1794. Conscientes de la fragilité de leur situation dans un monde menaçant, ces élites sont d'abord porteuses d'un discours assimilationniste pour qui la conscription constitue la première étape vers une consolidation de la citoyenneté. Solidaires dans ces revendications,elles exaltent les valeurs universalistes et égalitaires d'une France idéalisée dont le modèle s'oppose à une réalité raciste qui ne peut être inspirée que de l'étranger. Hostiles au garveyisme et à tout repli racial, ces élites sont généralement mais pas systématiquement associées à une image de sauvagerie domestiquée. Leur antiracisme est soutenu par le pouvoir lorsque le contexte diplomatique le permet et quand cela sert l'impératif de cohésion nationale et impériale.


The emergence of Black political elites in France during the first half of the 20th century

Although colonization was widely based on the principle of inferiority of the colonized, the emergence of Black political elites can be observed in the beginning of the 20th century, after an integration process which started in 1794. Those elites, who were conscious of the weak foundations of their situation in a dangerous world, praised an assimilationist discourse in which conscription appeared as the first step on the way to a stronger citizenship. Showing solidarity in their grievances, they stirred the universalistic and egalitarian values of an idealized France, the pattern of which was opposed to racist realities that only foreigners could inspire. Those elites, who remained hostile to garveyism and any kind of racial withdrawal, were generally associated with domesticated wilderness. Their antiracism was backed by the political power when the diplomatic situation permitted it and if that could promote national and imperial cohesiveness. English abstract by M. O. Affilal ©

Réf : Dominique Chathuant, « Une élite politique noire dans la France du premier 20e siècle?», Vingtième siècle. Revue d’Histoire, n°101, janvier-mars 2009, Presses de Sciences Po, p. 133-148.

[Commentaires sur Sciences humaines] [Blog de Jean Lebrun de France-Culture] [Brève allusion de Justin Vaïsse dans le Débat ] .